Comment choisir sa colocation gay ou lesbienne à Marseille

Avec les professionnels du site LGPmarseille.fr

Lorsqu'on habite à Marseille, il n'est pas facile de trouver une location correspondant à notre budget. Alors lorsqu'on est homosexuel, trouver une colocation gay ou lesbienne à Marseille s'avère encore plus difficile. Pour résoudre ce problème de logement, vous trouverez ci-dessous des conseils et des recommandations pour vous loger à pas cher avec des colocataires de votre orientation sexuelle. La colocation est aujourd'hui un vrai phénomène de mode comme la crise s'est installée en France. Alors pourquoi les gays et les lesbiennes ne pourraient pas en profiter eux aussi?

Comment trouver une colocation à Marseille?

Tout d'abord, il faut commencer par trouver une colocation sur Marseille et ses arrondissements. Il y a plusieurs manières de trouver une colocation sur la commune marseillaise. Dans un premier temps, il suffit de vous rendre sur internet et de visiter les sites de colocation comme ici où vous trouverez de nombreuses offres et pour chaque budget. Vous trouverez des appartements de type T3 ou encore des maisons à louer avec piscine et jardin pour faire de grosses fêtes sur lesclesdumidi.com. Dans un second temps, vous pouvez consulter les offres de logements disponibles dans le journal local ou dans les réseaux sociaux. Un ami a peut-être un(e) autre ami(e) qui souhaite avoir un ou plusieurs colocataires et ça pourrait vous intéresser. Les réseaux sociaux comme Facebook sont très pratiques pour faire tourner une annonce de colocation rapidement autour de vous. Sinon il existe des sites spécialisés de colocation gays et lesbiens. En effet, en consultant les sites comme http://immo.trovit.fr/colocation-gay ou http://www.wannonce.com/w-colocation-gay-homme-gratuite-571392.htm, vous trouverez de nombreuses offres disponibles pour une coloc gay ou lesbienne. Vous aurez la possibilité de filtrer les annonces par budget, mais aussi de choisir l'orientation sexuelle de vos futurs colocataires, leurs loisirs pour savoir si vous pourrez créer des affinités ensemble mais aussi leurs caractéristiques physiques (blond, brun, yeux bleux ou marrons etc...).

En conclusion

Pour conclure, la colocation gay ou lesbienne est un phénomène qui devraient se répandre de plus en plus en 2015 avec l'autorisation du mariage pour tous. La colocation n'est pas un phénomène réservée aux plus jeunes mais aussi les séniors. Il est courant de nos jours de voir des étudiants effectuer une colocation avec des salariés ou des personnes du troisième âge contre service rendu.